Faut être un peu « fada » !

 S’il avait fallu que je pulvérise des produits chimiques dans les parcelles du domaine, j’aurais dit à Véronique : ça m’intéresse pas ton histoire, j’aurai passé mon chemin ! Ok, on est du même bois, elle m’a pas attendu pour travailler en bio, mais l’entretien des vignes, je n’évoquerai que le désherbage, faut quand même être un peu fada !

Pendant que Véro taille, nous assurons la pré-taille et relevons les fils avec Catherine. Jusque là tout va bien ! Mais  une autre mission m’attend… Je prends ma pioche sous le auvent et c’est parti pour un tour dans toutes les parcelles. La guerre est déclarée avec les inules visqueuses, aubépines et autres ronces… Car le décavaillonneur ne fait pas tout, et pour parfaire le tout, la pioche devient l’arme absolue !

Rémi

Ça c’est après !!!

Ça, c’est avant !!!