650 arbres et arbustes

Près de 500 arbres et arbustes plantés l’an passé autour des parcelles pour constituer des haies et favoriser la biodiversité. A nouveau 150 arbustes plantés ce printemps, c’est bien agréable de voir qu’ils se plaisent et qu’ils résistent au manque d’eau…. Chic ! Ça pousse !

Calendrier 2019…

 

SALONS DE PRINTEMPS

________________

 

Notre rendez-vous du mois d’Avril 2019 : Les Beauvais-Saint-Agil – 41170 Couëtron au Perche 

N’hésitez pas à venir nous rejoindre à Saint-Agil 

Dimanche 21 Avril, de 10h00 à 18h30,

pour cette journée festive et conviviale…

Restauration et buvette

Artisanat local

Concerts

Sans oublier les cuvées du Domaine…

 

 

 

 

 

Nos rendez-vous du mois de Mars 2019 : Bordeaux – Montreuil – Niort

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du vendredi 22 Février au lundi 25 Février 2019
26ème Salon des Vignerons Indépendants de Strasbourg 

Wacken, Parc des Expositions – Pavillon 7.1/7.2

Rendez-vous sur notre stand C63

Recevoir une invitation : Invitation salon Strasbourg

_______________________

Le mildiou tape fort… sur le Carignan

C’était prévisible, depuis quelques temps, les fortes pressions, le vent marin et la pluie qui se sont installés depuis le printemps allaient exiger leurs dus. La vigne a été contente de recevoir tant de pluie, les sorties étaient nombreuses et belles mais une fois encore, la Nature appelle à l’humilité…

Le marquage en mildiou était net, il fallait traiter toutes les parcelles. Cuivre et extrait d’écorce d’orange en ce qui nous concerne. Mais à courir trop de lièvres, mise en bouteilles, nouvelle plantation, décavaillonnage tardif pour cause de sols détrempés, palissage des sarments pour pouvoir rentrer dans les vignes avec le tracteur, les priorités étaient trop nombreuses…

Il nous a manqué un peu de temps pour traiter en temps et en heure notre parcelle de Carignan centenaire… Tout juste avais je eu le temps de la désherber. Le mildiou a fait son oeuvre, il a tapé fort. A première vue 60% des raisins ne pourront pas être vinifiés sur cette parcelle… Jean qui rit, Jean qui pleure, ainsi va la vie…

 

 

Je l’appellerai bien « Désirée »

Ca y est ! La nouvelle plantation de Syrah et Grenache est terminée… On finit l’arrosage aujourd’hui… 4500 pieds… Longue vie à elle et de beaux raisins… Plantée avec deux mois de retard à cause des pluies et du terrain trop humide, je l’appellerai bien Désirée !

Séance décavaillonnage

Cette année, avec les pluies, l’herbe pousse à la vitesse de la lumière… On finit d’un côté, on recommence de l’autre… La course contre l’herbe… Mais « y’a pas que ça à faire » !

 

Faut être un peu « fada » !

 S’il avait fallu que je pulvérise des produits chimiques dans les parcelles du domaine, j’aurais dit à Véronique : ça m’intéresse pas ton histoire, j’aurai passé mon chemin ! Ok, on est du même bois, elle m’a pas attendu pour travailler en bio, mais l’entretien des vignes, je n’évoquerai que le désherbage, faut quand même être un peu fada !

Pendant que Véro taille, nous assurons la pré-taille et relevons les fils avec Catherine. Jusque là tout va bien ! Mais  une autre mission m’attend… Je prends ma pioche sous le auvent et c’est parti pour un tour dans toutes les parcelles. La guerre est déclarée avec les inules visqueuses, aubépines et autres ronces… Car le décavaillonneur ne fait pas tout, et pour parfaire le tout, la pioche devient l’arme absolue !

Rémi

Ça c’est après !!!

Ça, c’est avant !!!

500 arbres et arbustes….

 

C’est fait depuis fin décembre ! En lien avec l’association Arbres et Paysages de l’Aude, nous avons planté 500 arbres et arbustes autour des parcelles. Je n’y vois que des avantages…

Déjà au printemps dernier, seules les vignes proches de la grande haie de cyprès et d’arbustes avaient résisté au gel noir. On constate également qu’elles sont en bien meilleure forme que leurs voisines exposées à tous les aléas et qu’elles produisent mieux.

L’agroforesterie a pour nous bien des avantages. Reformer les remparts naturels, améliorer la biodiversité, lutter contre l’érosion des sols et un meilleur captage de l’eau. Sans oublier le côté esthétique ! Mieux vaut s’entourer de quelques conseils, sur les variétés à planter et la préparation des sols…

Il reste à pailler aujourd’hui et être vigilent pour que toutes ces jeunes pousses grandissent dans les meilleures conditions…

Rémi